Financial Krach Survivor

…ou comment échapper au racket organisé par les BANKSTER et prospérer malgré la crise!

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Source : www.jovanovic.comBraquage Euro-Banksters

 

INCROYABLE: LE PEUPLE EST VOLE PAR L’UNION EUROPENNE + FERMETURE DES BANQUES CHYPRIOTES JUSQU’A MERCREDI POUR EVITER UN BANK-RUN

Cette fois ça y est, la crise qui n’a jamais existé, a montré son vrai visage, tout comme l’euro qui devait nous apporter la stabilité:

Pour le sauver d’une faillite des banques chypriotes, Bruxelles a imposé une taxe de 7% à 10% sur TOUS LES DEPOTS dans les banques chypriotes, et ceci afin que 10 milliards d’euros puissent être rassemblés pour sauver le système d’une méga faillite qui aurait immédiatement déclenché une autre série de faillites, lire ici la BBC où un homme attaque une banque avec un bulldozer.

Mais, mais, la furie dimanche a été telle que ces fous de Bruxelles ont décidé de réviser les pourcentages. Autre configuration possible donc: « La taxation sera de 5% pour les dépôts en dessous de 100.000 euros, inférieur à 10% pour les dépôts entre 100.000 et 500.000 euros, et plus de 13% pour les dépôts supérieurs à 500.000 euros » Une girouette à suivre de près donc.

Une chose est certaine, VOTRE ARGENT N’EST PLUS EN SECURITE A LA BANQUE!

« Money will be cut from accounts by Tuesday morning« , nous dit Cyprus Mail. Vous êtes un père de famille, vous avez 30.000 euros d’économies de côté? Boum, l’Etat chypriote va prendre tout de suite 2.000 euros sur votre compte pour le remettre dans les banques en faillite… Si ce n’est pas un pur braquage, alors je ne m’y connais pas en presse!!!

C’est du vol pur, mieux: un parfait hold-up des petits épargants (et des oligarques russes), une agression du peuple en plein jour, effectué par les politiciens chypriotes, européens et du FMI, alors qu’ils sont censés protéger justement le peuple qui les ont élus!!!

Cela vous montre aussi que la démocratie est morte puisque les représentants du peuple dépouillent le peuple.

Il est clair que cette information (évidemment BFM et I-Tele en ce dimanche après-midi n’insistent pas) a provoqué une ruée sur les banques et qu’en moins de temps qu’il faut le dire, les DABs ont été vidés de leur contenu par les habitants (au fait, savez vous que la France doit 9 milliards à Bruxelles? lire ici le Figaro)

Vu sur Agoravox: « Inouï! Les ministres des finances de l’UE se comportent comme de vulgaires gangsters. Ce vendredi, ils ont décidé de se servir directement dans les comptes des particuliers! Un hold-up en col blanc qui risque bien de créer un vent de panique en Europe et de lancer un immense bankrun« .

Notre lecteur Ozzo nous apporte des précisions: « Voici une Vidéo du journal de la tv chypriote RikSat à propos d’un Chypriote qui a menacé de foncer dans sa banque avec sa pelleteuse pour récupérer son argent. En effet, il est venu retirer son argent à la banque comme tous les Chypriotes (suite à l’annonce de la taxation de tous les avoirs bancaires) et il a trouvé la banque fermée… Il dit que pour l’instant il en reste au stade de la manifestation pacifique. Il s’appelle Christos Karantokis et il dit manifester ainsi contre le fait qu’on avait prétendu aux Chypriotes qu’on ne toucherait pas aux avoirs bancaires alors que finalement on y touche…

Inscription à la newsletter - Cliquez ICI ...

Selon la présentatrice du journal, l’accord passé entre Chypre et l’Eurogroupe à Bruxelles prévoit que la taxation est de 6,75% pour les dépôts bancaires de 1 euros à 100.000 euros. Et de 9,9% pour les dépôts de plus de 100.000 euros. Personne ne s’attendait à ce que les dépôts de 1 à 100.000 euros soient taxés! Rappelons qu’en 1974 l’économie chypriote a été détruite par l’invasion turque. Le nord est toujours occupé par l’armée turque mais les Chypriote se sont battus pour reconstruire leur économie dans la partie libre de l’île (au sud). Maintenant on est en train de détruire leur économie purement et simplement« . Lire aussi Le Monde pour ceux qui n’y croient pas encore.

Nicolas-Dupont Aignan a été le premier politique à réagir « Avec une taxe exceptionnelle de 6,75% pour tous les dépôts bancaires de moins de 100.000 euros et de 9,9% au-delà de ce seuil, les Chypriotes vont devoir payer un lourd tribut sur l’autel de l’euro. Loin de garantir leur épargne, la monnaie unique est devenue un facteur d’insécurité.

L’euro était censé apporter la croissance, il a plongé le continent dans la récession. L’euro était censé protéger les peuples européens, les pays avec la monnaie unique sont ceux subissant le plus durement la crise depuis 2008. L’euro était censé apporter la stabilité, les épargnants chypriotes se ruent aujourd’hui aux guichets pour sauver leurs économies. Bref l’euro est une calamité.

L’UE est décidément une secte. Et les dirigeants européens sont des disciples soumis sans aucune liberté de conscience. Comment expliquer autrement ce fanatisme moderne pour la monnaie unique ? Pourquoi tant de sacrifices pour rien?

Le président chypriote Nicos Anastasiades le dit lui-même, ce choix « douloureux » est guidé par une « éventuelle sortie de l’euro ». Mais on a envie de lui dire comme à tous ces dirigeants européens soumis: et alors? Qu’a apporté l’euro aux peuples européens qui justifie aujourd’hui qu’on veuille le sauver par tous les moyens? Rien, absolument rien. »

Dans tous les cas, vous voyez le mensonge des députés et des ministres qui ont préféré parler du mariage homo plutôt que traiter la crise. Vous, nous, vivons des moments historiques car ce qui vient de se passer à Chypre va se passer à un moment donné en Espagne, au Portugal, en Italie et en France.

Dans tous les cas, sachez que si vous avez de l’argent en banque, eh bien l’Etat peut vous braquer 10% ou plus sur simple décision de ces voyous de Bruxelles qui le font surtout pour sauver les grandes banques américaines…

PS: ma planche à billets BCE a été prophétique ! Distribuez-la…

planche à billets de la BCE

LA CONFIANCE DANS L’EURO EST BRISÉE (N’ATTENDEZ PAS QUE LE PIRE ARRIVE EN FRANCE)

Tous les Chypriotes qui avaient eu la bonne idée de mettre leurs économies dans les métaux se bénissent aujourd’hui de l’avoir fait. Bruxelles et le FMI ne peuvent pas aller chercher leurs pièces bien planquées et encore moins les taxer. Désormais, la situation va s’aggraver. Imaginez que même les banquiers ont été choqués, comme Lars Christensen de la Saxo Bank: « The confiscation of 6.75% of small depositors money and 9.9% of big depositors funds is without precedence that I can think of in a supposedly civilised and democratic society. But maybe the European Union is no longer a civilised democracy? This is a breach of fundamental property rights, dictated to a small country by foreign powers and it must make every bank depositor in Europe shiver« , lire ici Romandie, merci aux lecteurs.
La preuve que les politiques, députés, ministres, ne sont rien de plus que des caniches au service de Bruxelles, et pas des citoyens. La preuve: ils sont capables de voler leur propre peuple.

PS: regardez comment les Echos excusent la chose, dingue, et c’est signé Ane Bauer: « Sans cette contribution exceptionnelle, tout le poids du plan aurait reposé sur les épaules des contribuables chypriotes, qui comme les Islandais en 2008, sont bien trop peu nombreux pour porter seuls la responsabilité d’un secteur bancaire qui représente 7 fois le PIB de l’île. Avec cette contribution, la base fiscale du sauvetage de Chypre est élargie aux déposants non-résidents, qui pèsent près de 40% des dépôts à Chypre. Pour l’île, dont la richesse a été bâtie sur les services financiers, cette décision est certes terrifiante. Mais mieux vaut une taxe exceptionnelle que la faillite complète des banques. Enfin, si la plupart des services financiers rendus sont bien légaux, chacun sait que cette légalité couvre souvent de l’argent tiré de trafics douteux », lire ici. Ca va être drôle quand le Luxembourg va se planter… Vous me direz, il y a assez de comptes à ponctionner là bas.

PS2 : Pourquoi le FT est un grand journal, et pourquoi les Echos vont disparaître, ou la différence de traitement de l’information. Voici ce qu’écrit le FT: « The threat was made as eurogroup finance ministers on Friday night ratcheted up the pressure on Michael Sarris, the Cypriot minister, to impose a 9.9% levy on deposits … as a key condition for a 10bn bailout by international lenders … Mr Anastasiades defended the levy, saying that Bank of Cyprus and Laiki Bank, the island’s two biggest lenders, would immediately collapse if the ECB implemented its decision to stop providing emergency liquidity assistance to Laiki on Tuesday », tout en parlant de la faillite de toutes les PME de l’île et d’une sortie de l’Euro… lire ici le FT et ici « Europe is risking a bank run« , cliquez ici.


Sponsors

  • goldbroker
  • joubert-change.fr
  •  Bitgold.com
  •  Goldmoney, or
  • Recevez gratuitement notre guide pratique :  "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Économique"