Financial Krach Survivor

…ou comment échapper au racket organisé par les BANKSTER et prospérer malgré la crise!

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

 

Sourcewww.the-goldfisher.com – jeudi 21 août 2014

Comment l'État Français asservit ses citoyens en les vendant aux banques.

Un pas de plus vers la suprématie dominatrice totale des banques sur notre quotidien vient d’être franchi en France, avec la quasi-abolition du paiement des impôts en liquide, qui vient d’être passé sous forme légale.

Lire ici Eco-Matin.

En passant ce genre de loi, c’est l’ultime atteinte aux libertés de tout citoyens qui est prononcée au profit des banques.

Votre État vous a vendu aux banques.

Ce que dit le texte : tout paiement en liquide des impôts au-delà de 300 euros sera illégal à partir de Septembre. Mais qui de nos jours a encore une dette fiscale de moins de 300 euros ? Personne. Autrement dit, cette loi s’applique de facto à chaque citoyen et rend le payement de vos impôts en liquide illégal.

En rendant illégal le paiement de vos impôts, l’État vous force à prendre un compte en banque.

C’est une technique bien connue et souvent utilisée dans l’histoire : si on veut forcer les gens à utiliser un mode de paiement, on le rend obligatoire pour payer les impôts.

Cette fois-ci, ce ne sont pas des bâtons de comptage ou des assignats, ce sont des moyens de paiement de banques.

Comme il est pas politiquement correct de promulguer une loi qui forcerait chaque individu à détenir un compte bancaire, on va rendre le paiement des impôts uniquement accessible aux détenteurs de comptes bancaires. Et voilà comment votre bien aimé gouvernement a vendu tout un peuple aux banques.

Cela va-t-il sauver les banques ?

On peut sans doute voir là une ultime tentative pathétique supplémentaire de sauver les banques en leur assurant le contrôle de chaque centime de revenu imposable qui sera gagné dans le pays, leur donnant de fait le contrôle total et universel de chaque flux économique.

Mais seulement pour vous, citoyen, la messe est dite. Vous êtes condamnés. Votre âme a été vendue aux banques sous votre nez.

En abolissant l’étalon-or (c’était le 5 Août 1914, la fin du Franc Germinal), les gens n’étaient plus propriétaires des billets de papier qui leur était remis contre leur contribution à l’économie nationale, car officiellement un billet de papier reste la propriété de la banque centrale. Ainsi ils avaient été sournoisement dépossédés du fruit de leur travail qu’ils ne pouvaient plus épargner tranquillement à cause de la dévaluation monétaire (l’inflation).

100 ans après quasiment jour pour jour,  c’est maintenant au tour des banques de s’approprier le fruit de votre labeur/votre argent. En abolissant l’usage des billets, c’est la généralisation de la monnaie électronique qui vous est imposée. La monnaie électronique n’est plus créée par les banques centrales mais par les banques elles-mêmes qui vont servir de vecteur pour les transactions économiques du pays.

Inscription à la newsletter - Cliquez ICI ...

Voici venu le temps des assignats électroniques.

Le danger, c’est que en s’affranchissant de la contrainte mécanique de l’impression physique des billets, c’est la porte ouverte à la création monétaire infinie.

L’épisode honteux des assignats ressemblera à une période festive comparé à ce qui nous attend. Non seulement la monnaie électronique ne laisse aucune trace, mais en plus elle est multipliable à l’infini.

Avec les assignats, au moins il nous restait des petits bouts de papier qui sont encore fort prisés par les collectionneurs de nos jours. Mais cent mille milliards de monnaie électronique, on encadre cela comment ?

À chaque jour que le Tout-Puissant me donne de vivre, je vois de plus en plus de tentatives désespérées de sauver le système en place, non pas en le faisant évoluer progressivement mais en le maintenant en place à tout prix, et ce au coût exorbitant de l’annihilation de nos libertés personnelles.

Lorsque les gens vont se réveiller, il sera trop tard.

Pour rappel : depuis la crise provoquée par les banques en 2007/2008, rien n’a changé au niveau de ces dernières. Hormis quelques vagues déclarations d’intention, aucune banque n’a été réformée, encore moins le secteur bancaire.

Maintenant qu’on est forcé de tout passer par une banque, laquelle choisir ?

Mon conseil : votre banque à vous.

L’État veut que vous mettiez tous vos œufs dans le même panier (de crabes) bancaire. C’est le B A-ba de l’investissement : surtout ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier !

Je ne répéterais donc jamais assez le conseil de base minimum : mettez entre 5% et 10% de vos avoirs en or, et priez pour que cela ne serve à rien.

Je me joint à goldfisher pour vous souhaitez un Bon week-end et à ceux qui se préparent pour la rentrée : Bonne Rentrée Bancaire !

Amicalement.

Pascal FE

finance-krach-survivor.com

One Response so far.

  1. Coin-analyst dit :

    Merci pour ces bons conseils avisés. C’est sûr que ce genre de pratique n’est pas nouveau de la part de l’Etat et on n’a aucun moyen de s’en échapper, encore moins en période de crise … Système capitaliste quand tu nous tiens …


Sponsors

  • goldbroker
  • joubert-change.fr
  •  Bitgold.com
  •  Goldmoney, or
  • Recevez gratuitement notre guide pratique :  "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Économique"