Financial Krach Survivor

…ou comment échapper au racket organisé par les BANKSTER et prospérer malgré la crise!

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Escroquerie Européenne giganteste à Chypre!

Un nouveau test d’acceptation par un des peuples de l’union européenne des mesures dictatoriales imposées par l’UE, et le FMI.

Après la Grèce, voici le tour de Chypre.

Autre pays autre technique. Cette fois il ne s’agit pas de truquer les comptes avec la complicité de Goldmansach et la caution intéressée des agences de notations.

Une autre technique maffieuse est utilisée : le vol. C’est plus simple et plus direct. Le mécanisme est très bien décrit dans l’article de M. François Asselineau publié sur Facebook. http://www.facebook.com/notes/françois-asselineau-union-populaire-républicaine/le-racket-général-sur-les-comptes-bancaires-à-chypre-crée-un-précédent-qui-pourr/10151309824117038

Française, Français, si les Chypriotes l’acceptent de gré ou de force, alors votre tour viendra. La seule inconnue est la date. L’hypocrisie du gouvernement chypriote est manifeste dans les mesures proposées pour redresser la situation. Seuls les particuliers seront mis à contribution. Jamais les entreprises ne le seront. Pourquoi, mais simplement car dans les entreprises figurent les banques et assurances et autres établissements assimilés.

Le gouvernement chypriote ne pouvaient fabriquer une loi disant que tous étaient mis à taxer sauf les précédents, la ficelle était trop grosse. Les particuliers comme les petites entreprises ne peuvent financer des lobbystes auprès de la Commission Européenne, ou auprès du FMI. Les banques le peuvent, et le font. Comme cela se pratiquait en France sous la troisième république, lorsque les régents de la Banque de France adoubaient les gouvernements.

Inscription à la newsletter - Cliquez ICI ...

Sachez que vous ne serez pas prévenus. C’est un 15 août dans la nuit que clandestinement ; comme des voleurs dont ils seront les complices qu’une loi de spoliation sera votée par les députés et les sénateurs. Le lendemain matin, il sera trop tard.

Maintenant, il vous faut réfléchir à deux choses :

– Au moyen de protéger vos économies. Les protéger de la dévaluation, c’est un leurre que les banques et les assurance font miroiter pour vous persuader par le biais de quelques mesurettes fiscales avantageuses, de laisser vos sous là où vous les avez mis. Maintenant, il ne s’agit pas de protéger les intérêts, mais de sauver le capital. Il y a le feu à la Zone Euro, et vous devez sauver les meubles ;

– Au moyen de reprendre le pouvoir. Les Islandais l’ont fait, lorsqu’ils ont décidé de ne pas payer la dette abusive née des faillites bancaires. Personne n’est venu les envahir, il n’y a pas eu de bombardements, et l’Islande est toujours là. La nation islandaise, c’est à dire le peuple souverain, c’est exprimé et a imposé à ces élus qui ne sont que ses mandataires, de respecter sa volonté.

En France, les citoyens ont repoussé en 2005 le Traité Constitutionnel Européen, en 2007 par une forfaiture, le gouvernement nanocratique, c’est acoquiné avec les prétendus socialistes pour adopter le texte rejeté par la Nation. Quand un mandataire s’arroge des droits et des pouvoirs que son mandant ne lui a pas donné, le mandant peut demander justice à un tribunal. Citoyennes, citoyens qu’avons nous fait depuis la forfaiture UMPS : rien.

Une dictature se met en place sur l’Europe


Sponsors

  • goldbroker
  • joubert-change.fr
  •  Bitgold.com
  •  Goldmoney, or
  • Recevez gratuitement notre guide pratique :  "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Économique"