Financial Krach Survivor

…ou comment échapper au racket organisé par les BANKSTER et prospérer malgré la crise!

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Source :  gold-up.blogspot.com

debtinator will save you money

Georges Pompidou, Président de la République de 1969 à 1974 et surtout, associé extérieur de la Banque Rothschild, communiqua ses vœux télévisés pour la nouvelle année 1973.
Vous découvrirez dans cette vidéo que notre banquier-président se réjouit du grand emprunt qui fera, sans nul doute, le succès économique de ses amis employeurs.

En fouillant dans les documents publics du Sénat, j’ai découvert que cet emprunt à 7% de 50 milliards de francs indexé sur l’or (cela ne s’invente pas…) s’est transformé en véritable cauchemar financier pour les finances publiques durant les 14 années suivantes !

En 1988, cette lumineuse idée provenant du cerveau d’un salarié-banquier (dont le métier est de créer de l’argent avec rien) et Président de la République en CDD (dont le métier est de ne rien créer avec de l’argent) a subi une hausse d’intérêts annuels multipliée par 7 entre 1974 et 1988.

Pour reprendre les termes des sénateurs français en poste en 1987 : Le lien du Sénat est ici

« Les intérêts versés sont passés de 455 millions de francs en 1974 à 3,58 milliards de francs en 1987. Alors que l’Etat n’a pas encore commencé à rembourser le capital, le coût cumulé de cet emprunt en intérêts s’élève déjà à 34,05 milliards de francs et, en janvier 1988, l’Etat devra honorer, une seule fois, une échéance de plus de 50 milliards de francs. »

Un GOUFFRE ! 

dette publique marianneJ’imagine ce que devaient se dire les sénateurs : « Oups, je crois que tonton Pompon nous l’a bien mis dans l’os… Comment va-t-on pouvoir faire pour payer tout çà sans toucher aux avantages sociaux ou des hausses d’impôts ? »

Nous apprécions également cette phrase :

« Comme l’ensemble des emprunts d’État arrivant à échéance, l’emprunt 7 p. 100 1973 devra être financé par des emprunts nouveaux ».

Devinez comment le Ministère de l’Économie a choisi de financer le capital de ce grand emprunt toxique arrivant à échéance ?…

Réponse : En rachetant la dette par de nouvelles dettes, fastoche !

Comme quoi, les actifs toxiques ne datent pas d’hier mes chers lecteurs !

Inscription à la newsletter - Cliquez ICI ...

La det
te publique a la particularité d’être une arme de destruction massive à retardement particulièrement efficace lorsqu’elle se fait refinancer par de nouvelles dettes. Le piège se pose facilement puisque tout le monde apprécie ses bienfaits immédiats, puis il se referme lentement année après année autour du coup des contribuables… jusqu’à étouffer leurs proies…

Mais, Monsieur le Juge, çà sent l’escroquerie à grande échelle si je lis cela sur Wikipédia ?

 

Sarkozy en prison

La cavalerie est un processus financier où de nouveaux emprunts servent sans cesse à rembourser les emprunts antérieurs. Le système s’écroule lorsque l’emprunteur n’obtient pas le Nième prêt : il sait alors qu’il ne pourra pas rembourser l’emprunt précédent. La cavalerie est une tentation pour des acteurs économiques au départ honnêtes mais confrontés à des difficultés qu’ils croient passagères. Si c’est bien le cas, ils pourront se tirer d’affaire et tout rembourser – et personne n’aura matière à se plaindre, ni même à s’en douter. Dans le cas contraire, la chute sera retardée mais n’en sera que plus brutale.

Remarquez en bas de la page de Wikipédia dans la rubrique « Voir aussi » : « Chaîne de Ponzi » et « Dette Publique« … Je trouve cela absolument énorme de faire ce rapprochement sur une encyclopédie !

En d’autres termes, notre pays use ouvertement de criminalité financière (cavalerie) depuis presque 40 ans en versant la majorité de nos impôts au profit des intérêts bancaires…

Si vous êtes avocat (avec un gilet pare-balles) et déterminé à faire cesser cette mascarade pour le bien public de nos enfants et petits-enfants, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Pour que Pompon le Président-Banquier vous présente ses vœux, remplacez le terme « 1973 » par le terme « 2012 » dans la vidéo…

En ce qui concerne son appartenance aux « officines » américaines, je vous laisse commenter…

Bonne Année à Tous(tes) !

2 Responses so far.

  1. Thanks for sharing your thoughts about finance. Regards


Sponsors

  • goldbroker
  • joubert-change.fr
  •  Bitgold.com
  •  Goldmoney, or
  • Recevez gratuitement notre guide pratique :  "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Économique"