Financial Krach Survivor

…ou comment échapper au racket organisé par les BANKSTER et prospérer malgré la crise!

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Sourcejournaldunet.com – par Justine Gay (JDN)

Choisissez les dates et les pays qui vous intéressent pour y découvrir l’évolution du coût du mètre carré.

Le-prix-de-l-immobilier-dans-le-monde

Veuillez cliquez sur le graphique ci-dessus, ou ICI pour pouvoir bénéficier de toutes les options de comparaison entre tous les pays

Le dernier quart du 20e siècle a été marqué par une envolée du prix de la pierre dans tous les pays, à quelques exceptions près. Mais depuis le milieu des années 2000, la tendance est à la correction, voire à l’effondrement du prix de l’immobilier dans certaines régions du monde.

Pour y voir plus clair, le JDN a lancé son guide interactif des prix de l’immobilier, un outil qui permet de comparer l’évolution du prix de la pierre dans 21 pays depuis 1975. Dans le menu de droite, choisissez les pays pour lesquels vous souhaitez afficher les données et à l’aide de la « time line » située sous le graphique, sélectionnez la période sur laquelle vous voulez les confronter en déplaçant les boutons.

En Irlande et en Espagne, la bulle immobilière a éclaté. Mais alors que la tendance est à la stabilisation dans le pays celtique depuis fin 2011, le prix de l’immobilier n’a pas cessé de baisser dans la Péninsule Ibérique depuis le premier trimestre 2008. Aux Etats-Unis, la chute des prix amorcée en 2007 a été vertigineuse mais le marché savoure une légère reprise depuis un an. Entre le deuxième trimestre 2012 et le premier trimestre 2013, le prix de la pierre a augmenté de 2,3% outre-Atlantique.

Inscription à la newsletter - Cliquez ICI ...

En France, un ajustement se profile à l’horizon. Tous les professionnels du secteur anticipent un retournement du marché et prient pour que l’atterrissage ne soit pas trop brutal. Pour certains, la baisse du prix de la pierre n’excédera pas 7%. Pour d’autres, elle dépassera à coup sûr 10%. Entre le quatrième trimestre 2011 et le premier trimestre 2013, le prix de l’immobilier a chuté de 1,8% dans l’Hexagone. S’il n’y a pas lieu, pour l’instant, de parler d’éclatement d’une bulle immobilière, une nouvelle correction des prix à la baisse dans les mois qui viennent paraît inévitable.

C’est en effet le seul moyen de resolvabiliser la demande et de regonfler le pouvoir d’achat immobilier des Français qui est en berne. Car entre 1998 et 2008, le prix de la pierre a plus que doublé en France (+144%). Dans le même temps, le revenu disponible des ménages n’a grimpé que de 12%. Résultat : les transactions dans l’ancien se sont effondrées en 2012 (-20%), après une première dégringolade en 2009, année marquée d’une pierre noire pour l’immobilier tricolore. Et à en croire les prévisions du cabinet d’études Xerfi, elles ne repasseront pas la barre des 700 000 avant… 2015.

Pendant longtemps, les courbes d’évolution du prix de la pierre en France et au Royaume-Uni ont été sensiblement identiques. Mais ce n’est plus le cas. Depuis le troisième trimestre 2011, le prix de l’immobilier augmente à nouveau outre-Manche, alors que la tendance était plutôt à la baisse depuis le deuxième trimestre 2010. Là où les deux pays se rejoignent encore, c’est que le prix de la pierre se maintient à un niveau élevé.

En Asie, les prix n’ont pas évolué de la même manière d’un pays à l’autre. Au Japon, ils baissent depuis le début des années 1990. Au contraire, en Corée du Sud, ils continuent de flamber, malgré un léger recul de 0,5% observé depuis fin 2012. Mais ce n’est rien en comparaison de l’Afrique du Sud où le prix de l’immobilier grimpe à un rythme exponentiel. Au premier trimestre 2013, la hausse atteint 10% sur un an.


Sponsors

  • goldbroker
  • joubert-change.fr
  •  Bitgold.com
  •  Goldmoney, or
  • Recevez gratuitement notre guide pratique :  "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Économique"