Financial Krach Survivor

…ou comment échapper au racket organisé par les BANKSTER et prospérer malgré la crise!

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Sourcehttp://goldup.fr/

Produit dérivé financier

 

Un produit dérivé, c’est quoi ?

Ce n’est pas un titre boursier classique comme une action ou une obligation, c’est un investissement dans quelque chose d’irréel, un pari sur l’avenir ou l’évolution d’un actif.

C’est une mise sur une valeur ou un rendement futur d’un titre : un jeton en plastique jeté sur la table d’un croupier ou une croix cochée sur un bulletin de Kéno.

Des centaines de milliers de milliards de dollars sont ainsi joués sur les places boursières.

Les banquiers qui vous vendent votre crédit immobilier ou votre carte révolving sont parfois les mêmes qui parient sur votre défaut de paiement…

Tout ceci fonctionne bien tant qu’il n’y a pas de brutales fluctuations dans l’économie et que chacun respecte une stricte discipline, mais comme nous l’avons vu, il arrive un moment où les produits dérivés causent de sérieux problèmes.

La plus grande compagnie d’assurance du monde AIG s’est effondrée il y a 4 ans à cause de la masse toxique de ses produits dérivés, ce qui a également coûté la faillite de la plus grande société de courtage de Wall Street : MF Global.

JP Morgan a également perdu 6 milliards de dollars dans la tourmente…

Tous ces incidents ne présagent rien de bon.

Ce ne sont que de petites répliques annonçant l’événement principal qui pourrait avoir raison des marchés mondiaux et de la valeur en capital de chaque citoyen.

Le plus grand casino de l’Histoire est sur le point d’engendrer la plus grande crise financière jamais vécue par un être humain depuis la création du papier monnaie.

Warren Buffett, qui a fait fortune en Bourse, avait surnommé les produits dérivés comme « des armes financières de destruction massive ».

Personne n’est aujourd’hui capable d’estimer précisément le montant total de cette absurdité économique.

Selon certaines estimations, ils représenteraient entre 600 000 milliards de dollars et 1 500 000 milliards (1,5 quadrillion) de dollars.

Retenez dans votre esprit que le Produit Intérieur Brut mondial avoisine seulement 70 000 milliards de dollars…

Au bas mot, ce marché parallèle (hors bilan des banques, nous comprenons pourquoi à présent) est assis sur 8,5 planètes Terre…

 Mais alors, qui achète et vend ces stupides produits ?

Réponse : Toutes les grandes banques !

Selon les Etats-Unis, quatre grandes banques américaines « représentent 93% du total des montants notionnels de l’industrie bancaire et 81% de l’exposition nette actuelle de l’industrie du crédit. »

Si une seule d’entre elles venait à imploser, l’économie mondiale serait envoyée par le fond et votre carte de crédit aurait la même capacité de retrait au distributeur que votre Carte Vitale…

Au lieu d’entraver la possibilité de jouer sur un marché qui représente la richesse de 8,5 planètes Terre, les banques centrales impriment toujours plus d’argent pour sauver les mises d’une bande d’interdits de casino et nous regardons les choses se faire en espérant que les gentils gouvernements bienveillants prendront le taureau par les cornes…

Le réveil sera difficile pour les confiants aveuglés par la press-titution.

Inscription à la newsletter - Cliquez ICI ...

Si assurer notre maison contre l’incendie est une chose naturelle, ne pas assurer notre argent gagné contre du temps et de l’effort est de la pure inconscience envers sa famille et soi-même…

Pour constater l’imprudence des banques par vous-même, observez comment ces quatre grandes banques américaines sont pendues à l’extrémité d’une corde raide de risques démesurés accrus par le levier de leur endettement.

 JPMorgan Chase :

Ce que la banque possède en actif : 1 800 milliards de dollars

Exposition aux produits dérivés : 70 151 milliards de dollars

 

Citibank :

Ce que la banque possède en actif : 1 300 milliards de dollars

Exposition aux produits dérivés : 52 102 milliards de dollars

 

 Bank Of America :

Ce que la banque possède en actif : 1 400 milliards de dollars

Exposition aux produits dérivés : 50 135 milliards de dollars

 

Goldman Sachs

Ce que la banque possède en actif : 114 milliards de dollars

Exposition aux produits dérivés : 44 192 milliards de dollars

 

Pour ce monstre, cela signifie que l’exposition totale sur des contrats dérivés est de plus de 362 fois supérieure à son actif total !

La vraie crise se situe dans les produits dérivés… Le surendendettement des comptes publics des pays occidentaux n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan…

Comment une telle anomalie économique peut-elle encore survivre ?

Même si nos politiciens ont mis en place des « mesurettes » destinées à seulement satisfaire leur électorat naturel, ils ont rendu les choses encore pire.

Pour soutenir ces montants colossaux, il faudra imprimer autant d’argent que nécessaire ou laisser la nature faire son travail.

Les banques centrales n’ont que deux choix pour traiter le patient « Economie » :

  • Le laisser mourir naturellement dans la déflation. 
  • Le maintenir en vie en multipliant les électrochocs monétaires (inflation) jusqu’à ce que l’électrochoc de trop entraîne la mort de vos économies en papier par hyperinflation.

Un tel système n’offre aucun avenir pour l’humanité et chacun devrait avoir l’intelligence d’assurer le fruit de son travail comme décrit dans cet article : Comment acheter une maison familiale pour moins de 33 000 € ?

 


Sponsors

  • goldbroker
  • joubert-change.fr
  •  Bitgold.com
  •  Goldmoney, or
  • Recevez gratuitement notre guide pratique :  "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Économique"