Financial Krach Survivor

…ou comment échapper au racket organisé par les BANKSTER et prospérer malgré la crise!

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Sourcewww.e-devenirtrader.com – Cédric Froment

Je vous révèle la stratégie du bon père de famille « Paresseux » 

D’où vient cette stratégie? Un indice: du meilleur gérant de Hedge Funds au monde !

Découvrez comment Ray Dalio gère son trust familial avec.

… et comment dupliquer ça pour vous!

Transcription de la vidéo :

Pourquoi paresseux? Parce-que vous n’avez à vous en occuper qu’une fois par an.

Il est cependant possible de faire beaucoup mieux avec moins de risques, je vous l’expliquerais dans la prochaine vidéo.

On commence par les fondements du portefeuille :

EXTRAIT 1 – ORIGINE

Ray Dalio, l’un des meilleurs gérant de Hedge-Funds au Monde!

Ray Dalio

Il est très connu pour son approche, que l’on appelle dans le domaine dans la gestion de portefeuille  « Risque/Parité ». Au jour d’aujourd’hui, cette gestion est le catalyseur de performance, de protection de la volatilité alors qu’avant lui personne n’en parlait. C’est donc Ray Dalio qui est à l’origine de cette gestion risque parité et qui l’a démocratisé.

La gestion du risque/parité consiste à pondérer la taille de ses actifs au sein d’un portefeuille, en fonction de leur risques respectifs, en fonction aussi de leur corrélation respective.

Donc son Fond qui s’appelle « All-Weather » performe sur tous les principes expliqués dans cette vidéo.

Pour information, son fond All-Weather est fermé au public.

Nous allons voir que sa performance est à couper le souffle compte tenu de sa régularité.

Il utilise aussi ce type d’approche pour gérer l’argent de son trust familial.

Pour ceux qui connaissent Harry Browne et son approche du portefeuille permanent, sachez que Ray Dalio se classe devant en terme de rendements/risques.

Ray Dalio a testé cette approche dans absolument toutes les conditions de marché : de la grande dépression de 1929, en passant par l’hyper inflation allemande des années 1920.

Le portefeuille s’en est toujours parfaitement sorti grâce à une bonne pondération et une bonne diversification.

Voila à quoi ressemblent les performances de la stratégie All-Weather de Ray Dalio comparativement à l’index S&P500 et le permanent portfollio :

Global-60-40-vs-Risk-Parity[1]

En haut, en bleu nous avons l’évolution de sa stratégie pour une pondération calibrée sur un gain moyen de 9.3% (qui est la performance du marché des actions depuis 1970).

Ce qui est choquant c’est de constater la régularité de l’évolution du portefeuille.

… et cela avec 3 fois moins de volatilité que l’investissement en action.

bridgewater_gr_small[1]

 Le but d’un tel portefeuille n’est pas de faire mieux que les actifs favorisés par le régime économique …

Son but est de lisser le risque tout en délivrant une performance régulière.

Que l’on soit dans une période d’augmentation ou de baisse des taux d’intérêt, l’approche bon père de famille performe avec régularité comme le montre ce graphique :

111

 Entre 1946 et 1981, nous avons vécu un cycle économique avec une forte hausse des taux d’intérêt atteignant 14.3% au US (en noir)!

EXTRAIT 2 – APPLICATION

Imiter cette stratégie quand on est un particulier.

Pourquoi paresseux ?

le portefeuille bon père de famille « Paresseux » est de type Buy & Hold (Achat conservation).

Cela signifie que l’investisseur n’intervient qu’une seule fois par an pour ré-équilibrer son portefeuille avec les bons niveaux de pondération.

Le reste de l’année, il n’a pas à se soucier, d’où terme de « paresseux ».

L’intérêt d’un tel portefeuille c’est qu’il est peu fiscalisé lorsqu’on l’exploite dans un compte titre classique puisqu’on est en mode achat/conservation.

Portefeuille simplifié pour l’investisseur particulier : les actifs qui gagnent pendant ces 4 régimes.

En orange vous trouverez les 5 actifs que nous allons utiliser pour notre portefeuille de bon père de famille et dans quel régime ils prennent toute leur importance :

112

L’or et l’indice des matières premières sont très corrélés.

L’or nous protège en particulier contre la perte de confiance dans le système économique.

Les matières premières profitent des cycles d’inflation et de stagnation (et l’or aussi).

Les obligations d’état à long terme sont les seuls actifs à performer pendant des vagues de déflation alors que toutes les autres classes d’actifs chutent. C’est donc incontournable.

Pendant les phases de croissance économique, les actions sont l’actif de référence.

Cependant pendant les BOOM’s économiques accompagnés d’un ralentissement de l’inflation, ce sont les obligations d’états à moyen terme qui tirent leur épingle du jeu.

Inscription à la newsletter - Cliquez ICI ...

 La pondération parfaite pour un portefeuille de bon père de famille.

Maintenant que l’on connait nos 5 actifs, il faut maintenant donner la pondération à respecter dans son portefeuille.

Le but étant que ce portefeuille ne prenne pas de violents coup de bâton lorsque l’on passe d’un régime économique à un autre. Car la volatilité explose toujours sur les marchés financiers lorsqu’il y a des grands changements macro-économiques.

Une bonne pondération permet à la fois d’absorber cette volatilité, mais aussi de générer de bonne performance pendant chacun des 4 régimes économiques.

La pondération pour un portefeuille de bon père de famille « Buy & Hold » :

Or 7.5%
Matières Premières 7.5%
Obligations d’état à long terme (25 ans +) 40%
Obligations d’état à moyen terme (10 ans) 15%
Indiced’actions 30%

 Le savant mélange est basé sur le portefeuille All-Weather de Ray Dalio

Il limite à la fois le risque à la baisse de chaque actif (grâce à la sur ou sous pondération d’un actif en corrélation négative avec un autre) tout en optimisant les rendements.

Vu comme ça, c’est simple.

Je n’entre pas dans les détails, mais il y a un gros travail mathématique derrière tou ça.

L’équation de cette pondération est principalement basée sur :

  • Le niveau de volatilité historique de chaque actif,
  • le rendement historique de chaque actif,
  • le niveau de corrélation positive et négative entre chaque actif,
  • et enfin le risque de parité pour obtenir le meilleur ratio rendement/risque.

Nous allons voir maintenant les performances de ce portefeuille depuis 45 ans.

Performances depuis 1971 du portefeuille de bon père de famille PARESSEUX (donc Buy & Hold)

L’indice des matières premières étant historiquement corrélé à l’or, j’ai donc délibérément proposé 2 approches qui débouchent sur des performances quasiment identiques.

Le 1er portefeuille (courbe bleu) est classique, c’est à dire avec 7.5% d’or et 7.5% de l’indice des matières premières.

Le 2ème portefeuille (rouge) est avec 15% d’or.

114

Le rendement moyen annuel (CAGR) est de 9.3% pour ces 2 portefeuilles.

C’est exeptionnel quand on constate que la pire des années, le portefeuille 1 a perdu -3.29% et le portefeuille 2 a perdu – 4.07%.

On est très loin des montagnes russes de la bourse casino qui font peur à tous les épargnants.

Pour le portefeuille 1, il y a à peine 5 années perdantes (en moyenne -2.82%) en 45 ans :

115

Pour le portefeuille 2 (15% d’or) nous sommes à seulement 3 années de pertesignificative en 45 ans avec une perte moyenne de -3.29% :

116

L’or est moins volatil que l’indice des matières premières ce qui explique que le portefeuille 2 finisse plus souvent l’année positivement que le portefeuille 1. Ce phénomène est surtout visible en données mensuelles

C’est pour cette raison que je vais exclusivement pratiquer sur le portefeuille 2 (15% d’or) pour la stratégie « Peureux » qui va suivre dans cette formation.

Pourquoi le ré-équilibrage annuel?

Pendant l’année, les actifs du portefeuille vont fluctuer.

Certains vont s’apprécier tandis que d’autres vont voir leur prix chuter.

Il est très important de ré-équilibrer chaque année son portefeuille de manière à maintenir une bonne pondération des actifs.

Comme je l’expliquais, c’est cette bonne pondération des bons actifs qui permet de lisser le risque tout en maintenant une performance régulière quelque soit le régime économique dans lequel on se trouve.

Certains me diront : « oui, mais si on laisse s’apprécier l’actif qui monte le plus, cela ne peut que rapporter d’avantage d’argents ».

Ma réponse est oui : « sur une courte durée d’une année, le portefeuille capture ce premium. Mais au delà, l’impact devient négatif ».

Regardez le graphique ci dessous pour comprendre.

Le portefeuille bon père de famille (1&2) sans ré-équilibrage annuel :

 117

C’est tout pour la théorie du portefeuille bon père de famille « Paresseux », mais avec les prochains articles, je vous donnerais les trackers à acheter pour mettre dans votre portefeuille et toute la partie pratique.

Pour ne pas louper ce prochain article, cliquez et enregistrez vous via le lien suivant :

==>  www.e-devenirtrader.com

Je vous souhaite toute la prospérité du monde avec ce portefeuille 😉

 Cédric Froment

Cédric Froment


Sponsors

  • goldbroker
  • joubert-change.fr
  •  Bitgold.com
  •  Goldmoney, or
  • Recevez gratuitement notre guide pratique :  "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Économique"